Baignades : les bons réflexes cet été

C’est malheureusement un sujet récurrent chaque année à l’arrivée des beaux jours : les noyades ont commencé à faire de premières victimes et les autorités sanitaires appellent particulièrement à la vigilance cette année.

Chaque année, les noyades sont responsables d’environ 1 000 décès en France dont environ la moitié entre juin et septembre. C’est aussi la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans !

Selon Santé Publique France, les risques vont être particulièrement accrus cet été en raison de la pandémie qui a causé la fermeture des piscines municipales, et donc limité l’apprentissage de la natation chez les enfants.

EN VIDEO : baignades, les bons réflexes avec BFM TV Paris

Comment prévenir les noyades des enfants ? 

Premier conseil : apprendre à nager aux enfants le plus tôt possible.

Et surtout : ne jamais laisser un enfant sans surveillance. Soit on se baigne avec lui, soit c’est 1 enfant qui se baigne doit être sous la surveillance d’1 adulte responsable.

Même si aucun dispositif ne remplace la vigilance humaine, les propriétaires de piscine privée doivent l’équiper d’un dispositif de sécurité. Penser à retirer l’échelle des piscines hors sol ainsi que les jouets et ballons de la surface de l’eau pour ne pas attirer les enfants.

Noyades des adultes : avez-vous les bons réflexes ?

Pour les plus de 65 ans, c’est surtout la mer qui est source de danger. Alors que, pour les personnes d’âge intermédiaire, les sites critiques sont plutôt les rivières, les fleuves ou les plans d’eau. Donc il faut être vigilant à tout âge.

Ces noyades sont associées à 2 causes principales : la consommation d’alcool et la pratique d’activités non encadrées dans des lieux pour la plupart interdits à la baignade donc non surveillés.

Les conseils à retenir :

1-se baigner dans les lieux de surveillés,

2-tenir compte de son état de forme : ne pas se baigner si l’on se sent fatigué

3-ne pas se baigner après avoir bu de l’alcool

4-éviter de s’exposer trop longtemps au soleil avant la baignade, surtout par temps caniculaire. En effet le nombre de noyades est multiplié par 3 lors des pics des chaleurs.

Chez les plus de 65 ans, les noyades sont liées dans la moitié des cas à des malaises provoqués par le choc thermique (ou hydrocution), qui peut survenir quand la différence entre la température de l’eau et celle du corps est importante.

5-apprendre à nager si on a oublié (ou jamais appris)

En France 1 Français sur 6 ne sait pas nager, dont 35% ont entre 65 et 75 ans. Parfois on n’a tout simplement jamais appris à nager, parfois on a oublié ou encore on peut avoir des appréhensions avec le milieu aquatique, notamment dans l’océan.

Il faut savoir quil est possible d’apprendre à nager à tout âge.

Comment éviter le choc thermique (ou hydrocution) ?

On vous vous a souvent dit qu’il faut attendre 3h après le repas pour se baigner. Alors justifié ou pas ? C’est vrai que la digestion tend à augmenter la température du corps, donc peut accentuer le choc thermique quand on entre dans l’eau. Mais c’est surtout vrai après un repas copieux et riche. C’est moins le cas si vous avez mangé léger.

Et en réalité, c’est surtout l’exposition prolongée au soleil et la chaleur qui sont en cause, ainsi que la consommation excessive d’alcool qui augmente le risque de malaise.

A retenir ! Plus on rentre progressivement dans l’eau, plus on limite les risques parce qu’on laisse le temps au corps de s’habituer au changement de température. Donc on mouille la tête, la nuque, puis le ventre et on évite de plonger dans la piscine.

Les signes du choc thermique :

Des crampes, des frissons
Des troubles visuels ou auditifs
Des maux de têtes qui apparaissent brutalement
Des démangeaisons
Une sensation de malaise ou un état de fatigue soudain

Il faut évidemment demander de l’aide et sortir tout de suite de l’eau pour se sécher. Et si les signes ne disparaissent pas rapidement, appeler les secours.

Covid-19 : faut-il craindre les contaminations à la piscine ou en mer ? 

Le risque est quasi nul à la piscine pour la simple et bonne raison que les eaux des piscines sont traitées avec des agents désinfectants en particulier le chlore, qui rend le virus inactif et donc, non contagieux. En fait, le risque de contamination est surtout lié à la proximité avec les baigneurs que vous croisez dans les vestiaires ou dans les lieux de passage. Donc un conseil gardez vos distances !

Et puis en ce qui concerne l’eau de mer, il n’y a pas de risque selon les chercheurs de l’Ifremer.

Voir aussi :

Soleil : les bons réflexes pour protéger votre peau
Trousse à pharmacie : qu’est-ce que j’emporte en vacances ?
Coup de soleil : que faire ?

The post Baignades : les bons réflexes cet été first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu