Covid-19 : la vaccination des 12-17 ans, c’est pour quand ?

La campagne de vaccination se poursuit. Dès le 31 mai, tous les adultes de plus de 18 ans, sans conditions, pourront se faire vacciner. Pour l’heure, 79% des plus de 70 ans, 74% des plus de 60 ans et 66% des plus de 50 ans, sont vaccinés, indique ce 25 mai le ministère de la Santé.

Prochaine étape : la vaccination des adolescents. Initialement envisagée à la rentrée, elle pourrait être lancée plus rapidement. L’enjeu : augmenter la couverture vaccinale pour s’approcher de l’immunité collective. Protéger aussi les plus jeunes deviendrait alors stratégique pour limiter la diffusion du coronavirus vers les plus fragiles.

Vaccin Pfizer : l’EMA se prononcera le 28 mai

Dans un communiqué publié mercredi 26 mai, l’Agence européenne des médicaments (EMA) annonce qu’elle se prononcera, vendredi 28 mai sur l’utilisation ou non du vaccin Pfizer chez les adolescents de 12 à 15 ans. En cas d’avis favorable, la Haute autorité de santé (HAS) devrait se prononcer dans la foulée sur son avis et sur la stratégie vaccinale associée“, pour les adolescents, a indiqué cette semaine le ministère de la Santé.

Rappelons que les jeunes de 16 et 17 ans souffrant d’une “pathologie à haut risque de forme grave” de Covid-19 sont déjà autorisés à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination. En effet, le vaccin dispose déjà d’une autorisation de mise sur le marché pour cette tranche d’âge.

Vaccin Moderna : une demande d’autorisation début juin

Le vaccin à ARN, des laboratoires Moderna, pourrait lui aussi obtenir une AMM pour les 12-17 ans. En effet, dans un communiqué publié le 25 mai, la biotech américaine dirigée par le Français Stéphane Bancel promet que son vaccin est “hautement efficace” chez les adolescents. Moderna précise qu’il déposera une demande d’autorisation auprès de la FDA, l’agence américaine des médicaments mais aussi tous les autres régulateurs dans le monde dès le début du mois de juin.

“D’ici à l’été, tous les adultes désireux de se faire vacciner auront reçu une première dose, soulignait au Journal du Dimanche (23 mai), Stéphane Bancel. L’idéal serait de les protéger avant la fin du mois d’août. Si on ne vaccine pas massivement, le risque d’une quatrième vague ne peut être écarté.”

Dans un avis récent, l’Académie de médecine soulignait toutefois qu’il serait “très difficile d’obtenir avant la fin de l’été un taux de couverture vaccinale qui assurerait une immunité collective suffisante pour contrôler l’épidémie, soit 90 % de la population adulte ou 80 % de la population totale (enfants inclus)“. Selon elle, les réticences pourraient notamment se cristalliser autour de la question de la vaccination des enfants et des adolescents : “[certains] parents (…) ne manqueront pas d’objecter que la Covid-19 est généralement bénigne dans le jeune âge“.

Lire aussi :

Fin du télétravail à 100% le 9 juin, et après ?
Le vaccin Moderna arrive en pharmacie et chez le médecin
Tous Anti-Covid Signal et Carnet : le pass sanitaire arrive le 9 juin
Variant Covid anglais, brésilien, sud-africain, indien… : chiffres, symptômes

The post Covid-19 : la vaccination des 12-17 ans, c’est pour quand ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu