Dépression – Qu’est-ce que c’est ?

La dépression (trouble dépressif majeur) est une maladie courante et grave qui affecte négativement ce que vous ressentez, votre façon de penser et d’agir. Heureusement, elle peut être traitée. La dépression provoque des sentiments de tristesse et/ou une perte d’intérêt pour des activités que vous aimiez auparavant. Elle peut entraîner divers problèmes émotionnels et physiques et réduire votre capacité à fonctionner au travail et à la maison.

Les symptômes de la dépression peuvent varier de légers à graves et peuvent inclure les éléments suivants

Sentiment de tristesse ou humeur dépressive
Perte d’intérêt ou de plaisir pour des activités autrefois appréciées
Changements d’appétit – perte ou gain de poids sans rapport avec un régime alimentaire
Difficulté à dormir ou sommeil excessif
Perte d’énergie ou fatigue accrue
Augmentation de l’activité physique sans but (par exemple, incapacité à rester assis, arpentage, tiraillement des mains) ou ralentissement des mouvements ou de la parole (ces actions doivent être suffisamment graves pour être observables par d’autres personnes).
Sentiment de dévalorisation ou de culpabilité
Difficulté à penser, à se concentrer ou à prendre des décisions
Pensées de mort ou de suicide

Les symptômes doivent durer au moins deux semaines et représenter un changement dans votre niveau de fonctionnement antérieur pour un diagnostic de dépression.

De plus, des conditions médicales (par exemple, des problèmes de thyroïde, une tumeur cérébrale ou une carence en vitamines) peuvent imiter les symptômes de la dépression, il est donc important d’écarter les causes médicales générales.

On estime que la dépression touche un adulte sur 15 (6,7 %) au cours d’une année donnée. Et une personne sur six (16,6 %) souffrira de dépression à un moment donné de sa vie. La dépression peut survenir à tout moment, mais en moyenne, elle apparaît pour la première fois entre la fin de l’adolescence et le milieu de la vingtaine. Les femmes sont plus susceptibles que les hommes de souffrir de dépression. Certaines études montrent qu’un tiers des femmes connaîtront un épisode dépressif majeur au cours de leur vie. Il existe un degré élevé d’héritabilité (environ 40 %) lorsque des parents au premier degré (parents/enfants/frères et sœurs) souffrent de dépression.

Comment traite-t-on la dépression ?

La dépression est l’un des troubles mentaux les plus faciles à traiter. Entre 80 et 90 % des personnes atteintes de dépression finissent par bien réagir au traitement. Presque tous les patients obtiennent un certain soulagement de leurs symptômes.

Avant tout diagnostic ou traitement, un professionnel de la santé doit procéder à une évaluation diagnostique approfondie, comprenant un entretien et un examen physique. Dans certains cas, un test sanguin peut être effectué pour s’assurer que la dépression n’est pas due à un problème médical tel qu’un problème de thyroïde ou une carence en vitamines (l’inversion de la cause médicale soulagerait les symptômes de la dépression).

L’évaluation permettra d’identifier des symptômes spécifiques et d’explorer les antécédents médicaux et familiaux, ainsi que les facteurs culturels et environnementaux, dans le but de poser un diagnostic et de planifier un plan d’action.

La psychothérapie : La psychothérapie, ou « thérapie par la parole », est parfois utilisée seule pour le traitement de la dépression légère ; pour la dépression modérée à sévère, la psychothérapie est souvent utilisée avec des antidépresseurs. La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) s’est avérée efficace pour traiter la dépression. La TCC est une forme de thérapie axée sur la résolution des problèmes dans le présent. La TCC aide une personne à reconnaître les pensées déformées/négatives dans le but de modifier ses pensées et ses comportements pour répondre aux défis de manière plus positive.

La psychothérapie peut concerner uniquement l’individu, mais elle peut aussi inclure d’autres personnes. Par exemple, la thérapie familiale ou de couple peut aider à résoudre des problèmes au sein de ces relations étroites. La thérapie de groupe rassemble des personnes souffrant de maladies similaires dans un environnement de soutien et peut aider le participant à apprendre comment les autres font face à des situations similaires .

Selon la gravité de la dépression, le traitement peut prendre quelques semaines ou beaucoup plus longtemps. Dans de nombreux cas, une amélioration significative peut être obtenue en 10 à 15 séances.

Trouble dépressif persistant

Une personne souffrant d’un trouble dépressif persistant (anciennement appelé trouble dysthymique) a une humeur dépressive pendant la majeure partie de la journée, plus souvent qu’à son tour, pendant au moins deux ans. Chez les enfants et les adolescents, l’humeur peut être irritable ou dépressive, et doit persister pendant au moins un an.

En plus de l’humeur dépressive, les symptômes comprennent :

un faible appétit ou une suralimentation
Insomnie ou hypersomnie
Faible énergie ou fatigue
Faible estime de soi
Mauvaise concentration ou difficulté à prendre des décisions
Sentiment de désespoir

Le trouble dépressif persistant commence souvent dans l’enfance, l’adolescence ou au début de l’âge adulte et touche environ 0,5 % des adultes aux États-Unis chaque année. Les personnes atteintes d’un trouble dépressif persistant décrivent souvent leur humeur comme triste ou « déprimée ». Comme ces symptômes font désormais partie de leur quotidien, elles peuvent ne pas chercher de l’aide, se contentant de penser que « j’ai toujours été comme ça ».

Les symptômes provoquent une détresse ou des difficultés importantes au travail, dans les activités sociales ou dans d’autres domaines importants du fonctionnement. Si l’impact du trouble dépressif persistant sur le travail, les relations et la vie quotidienne peut varier considérablement, ses effets peuvent être aussi importants, voire plus importants, que ceux du trouble dépressif majeur.

Un épisode dépressif majeur peut précéder l’apparition d’un trouble dépressif persistant, mais il peut aussi survenir au cours d’un diagnostic antérieur de trouble dépressif persistant (et s’y superposer).

Une thérapie est toujours bénéfique pour votre bien être et pour vous aidez à trouver des solutions à vos problèmes, c’est pour cela n’hésitez pas à nous joindre par téléphone ou e-mail afin qu’on vous propose un psychologue qui vous aidera ç se débarrasser de vos soucis psychiques.

Menu